Une tactique redoutable volée aux plus grandes entreprises pour muscler vos candidatures

Written by on 4 novembre 2014

Les grandes entreprises sont très friandes de cette technique. Elles l’utilisent allègrement pour impressionner et séduire leurs clients, partenaires et fournisseurs. Il faut avouer que c’est extrêmement efficace. En effet, l’utilisation de cette tactique va permettre 3 actions :

  • Stimuler notre imagination
  • Agir directement sur notre subconscient
  • Nous influencer positivement

Bien maîtrisée, cette astuce est capable de vous démarquer de vos concurrents. C’est justement pour cette raison que les plus grandes entreprises de la planète l’exploitent.

Je vous propose une ballade au travers d’une petite analyse concernant une entreprise que vous connaissez bien.

chiffre-mac-do

Avez-vous deviné ? Je veux parler bien évidemment des chiffres. Ils sont très puissants, car ils suggèrent beaucoup de choses. Je vais vous dévoiler quelques-uns de leurs effets. Vous allez vite comprendre qu’en maîtrisant cette technique, il est facile d’impressionner les recruteurs/employeurs avec vos candidatures.

La réalité derrière les chiffres clés

Mais avant de vous montrer l’adaptation, quelques explications s’imposent. Les chiffres présentés dans les images ci-dessus révèlent 2 types d’arguments.

Preuve d’autorité

Les entreprises peuvent se présenter comme des incontournables de leurs secteurs grâce aux chiffres. Ces derniers les aident à montrer des résultats tangibles et précis. Vous pouvez tergiverser sur l’interprétation des chiffres, mais vous ne pouvez pas discuter sur les chiffres eux-mêmes. En fait, ils ne sont là que pour vous impressionner et vous amener à des conclusions très orientées.

Reprenons l’exemple de Mc Donald’ s :
— Les 1195 restaurants répartis dans 908 communes françaises ne sont là que pour dire :
« Nous sommes partout, où que vous alliez, vous nous trouverez sur votre chemin » : cela traduit la domination géographique de la marque.
— Les 8.1 % de progression par rapport aux ventes de l’année précédente ne sont là que pour dire :
« Nous faisons tout pour nous démarquer et avons obtenu d’excellents résultats malgré la crise de 2008/2009 » (les chiffres datent de 2010), ce qui traduit la force de la marque.

Vous voyez la logique ? De même pour vos candidatures, exploitez les chiffres uniquement s’ils dirigent le lecteur vers une conclusion que vous allez intelligemment orienter.

Preuve sociale

Dans certains de ces chiffres transparaissent des éléments de preuves sociales. Sans vouloir trop rentrer dans les détails, on peut dire simplement qu’une preuve sociale envoie le message suivant : « Beaucoup de gens aiment notre marque, nos produits et/ou nos services ». Pour transmettre et appuyer ce type de messages, les entreprises usent souvent d’arguments chiffrés.

Puisqu’on a commencé par Mac Do, continuons avec cette entreprise.
— Les 34 ouvertures de magasins indiquent la chose suivante :
« Nos produits sont tellement appréciés que nous devons toujours ouvrir de nouveaux restaurants pour répondre à la demande »
— Les 3.9 milliards d’euros traduisent ceci : « Les gens aiment nos produits sinon ils ne les achèteraient pas ».

Les preuves sociales ont un avantage, elles laissent le message subliminal que voici :
« Si beaucoup de gens aiment nos produits, vous aimerez aussi ».

Bien entendu on peut exploiter d’autres types de preuves sociales sans utiliser de chiffres (ex. mention « vu à la TV », « recommandé par les spécialistes des cosmétiques», etc.) mais ce n’est pas l’objet de cet article. Revenons à nos moutons chiffres.

En résumé, la preuve d’autorité et la preuve sociale permettent à la fois de maximiser le potentiel d’une marque (ou d’un produit) et amènent le lecteur à éprouver un sentiment de confiance. Et la bonne nouvelle c’est qu’en tant que chercheur d’emploi, vous pouvez faire la même chose, je dirais même que vous devriez !

quels sont vos chiffres clés dans vos candidatures ?

Qui peut utiliser les chiffres ?

La première grosse erreur consiste à penser que seules les personnes travaillant dans le marketing ou la finance peuvent exploiter des chiffres. C’est faux.

Si vous pensez que seuls les banquiers ou les commerciaux peuvent parler « chiffres », ce n’est pas vraiment de votre faute. Sur de très nombreux sites Internet ou blogs et même dans la plupart des livres, ce sont toujours les mêmes exemples qui sont repris. Cela ressemble à quelque chose comme :

« En adoptant telle stratégie, j’ai réussi à faire gagner +10 % de chiffre d’affaires en 6 mois » ou encore « en supprimant l’étape X, j’ai permis à l’entreprise Y d’économiser 15 000 € par an ». Pas étonnant que certains d’entre vous se disent, « ce n’est pas pour moi ».

La vérité c’est que même une femme de ménage peut parler chiffres ! Même un jardinier ! Même un philosophe ! Certes, les symboles « € » et/ou « % » ne seront pas forcément présents, mais qui a dit que c’était obligatoire ? Personne !

Tatouez-vous ceci au fer rouge quelque part dans votre cerveau : tout le monde peut utiliser les chiffres dans ses candidatures. Sérieusement, vous devez exploiter les chiffres.

Voici un exemple très concret. Marie, 21 ans, cherchait un emploi de secrétaire. Elle n’avait qu’une petite expérience de 4 mois alors que l’offre demandait une expérience minimum de 1 an, cependant, elle a eu le poste en utilisant (entre autres) la technique des chiffres clés.

Les chiffres clés de Marie

— Gestion de près de 300 appels mensuels
— Organisation hebdomadaire des plannings de 7 commerciaux
— Organisation de 3 réunions mensuelles faisant intervenir des partenaires, collaborateurs et fournisseurs de l’entreprise.
— En changeant 2 éléments de la structure de l’ordre du jour, j’ai réussi à réduire de 25 minutes la durée moyenne de chaque réunion.
— Classement de 375 dossiers
— Gestion des cotisations de près de 1200 membres

Ces chiffres étaient intelligemment disséminés entre le CV, la lettre de motivation et l’entretien. Inutile de vous dire que ces informations ont considérablement muscler la candidature de Marie !

Une façon simple de muscler ses candidatures

Avec ce genre de chiffres, il est très facile de faire oublier votre manque d’expérience et de passer devant un candidat 5 fois plus expérimenté que vous.

Avez-vous remarqué quelque chose ? Aucun des chiffres de Marie n’est accompagné du symbole «  » ou « % »… quand je vous disais que tout le monde peut utiliser les chiffres…

Votre plan d’action

Voici un exercice très simple que je vous propose de faire :

Étape 1 : Listes toutes les tâches que vous avez réalisées pour un poste donné

Ces tâches peuvent avoir été ponctuelles, hebdomadaires, mensuelles, etc. N’oubliez pas d’ajouter les tâches que vous n’avez accomplies qu’une seule fois !

Étape 2 — Posez-vous simplement cette question « combien ?»

Chiffrez tout ce qui est chiffrable : le nombre de personnes encadrées, le nombre de dossiers gérés, le nombre de personnes formées, le temps économisé, etc.

Exemple :

Pour que vous compreniez bien la démarche, voici un autre exemple.

Imaginez que vous êtes un jardinier expérimenté, 2 solutions s’offrent à vous :

Solution 1 :

Vous faites comme tout le monde et vous listez vos tâches sur votre CV de la façon suivante :
— Taille des arbres
— Arrosage des plantes
— Cueille des fruits
— Gestion de l’exploitation

Solution 2 :

Réfléchissez comme un « candidat d’élite » et vous utilisez le mot magique « combien ? »

Ce qui va donner quelque chose de bien plus percutant.
— taille de 35 arbres fruitiers
— Arrosage des 180 plantes
— Cueille des fruits (5 Tonnes)
— Gestion d’une exploitation de 15 hectares

Pour une personne qui recrute, la présentation la plus parlante est celle qui fournit des éléments chiffrés !

À vous de puncher !

Et vous, quels sont vos chiffres clés ? Savez-vous quels types de chiffres pourraient être utilisés comme des preuves d’autorité ou comme preuve sociale ? Je vous mets au défi dans les commentaires ? 🙂



Comments
  1. BlackCoffee   On   11 janvier 2017 at 8 h 11 min

    Excellent article M. Megnassan!

    Vous venez de me faire repenser à l’état quasi-extatique d’un employeur qui s’était écrié : »je vois que vous avez eu la gestion de 93 sociétés!! ». Il était si insistant pour que je débute la semaine suivante qu’il m’a donné un peu le melon (et j’ai cherché mieux)… sans rien trouver ;(

    C’était le seul entretien pour lequel j’avais présenté un CV chiffré. Mon erreur m’être entêté à chercher un premier emploi dans des domaines avec zéro expérience et donc zéro chiffre et à l’appui seul de mes diplômes…

    Thanks again!! Vous êtes très bon 😉

  2. zong gina   On   21 avril 2017 at 14 h 04 min

    Bonjour,

    Félicitations.

    Je fais à peu pres la même chose que toi mais dans une moindre de mesure.

    Je serais interessée d’echanger un peu plus avec toi afin d’aider un peu mieux les personnes qui ont recours à moi.

    Au plaisir,

    G.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Inscriptions au programme "Potentiel Job de Rêve" jusqu'au 23 octobre 23h59  Voir le programme