Faites-vous partie des 10% de chercheurs d’emploi efficaces?

Written by on 26 septembre 2014

Dans cet article, je vais vous présenter les 4 familles de chercheurs d’emploi. Pour être honnête, les chiffres que je vais vous annoncer sont basés sur mon expérience d’accompagnateur. Même s’ils ne sont pas validés par l’INSEE, je suis convaincu qu’ils sont très proches de la réalité.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. On commence par la mauvaise, sur ces 4 familles il y en a 2 qui regroupent 90 % des chercheurs d’emploi et malheureusement ce sont les moins efficaces. La bonne nouvelle, c’est qu’avec un peu de travail vous pouvez passer dans les 2 autres familles qui regroupent les meilleurs, ceux que j’appelle les candidats d’élite.

90 % des gens cherchent un emploi de façon inefficace

 Famille #1 — Les candidats narcissiques

J’estime que 50 % des chercheurs d’emploi appartiennent à cette catégorie.

Typiquement, c’est la personne qui n’a pas compris que l’entreprise n’a pas un poste à offrir, mais un problème à résoudre. Une entreprise qui recrute n’a que peu d’estime pour les candidats qui se positionnent comme des demandeurs. D’ailleurs je déteste l’expression « demandeur d’emploi », je trouve que ça fait un peu mendiant professionnel.

chercheurs-d-emploi02Je préfère le terme « chercheur d’emploi » qui me semble plus actif !

Lorsqu’un recruteur lui demande « quelles sont vos motivations pour travailler chez nous », le candidat narcissique va répondre comme ça :

  • « Parce que le poste que vous avez à m’offrir m’intéresse! »
  • « Pour le salaire! »
  • « Pour les conditions de travail! »
  • « Parce que vous avez des perspectives d’évolution intéressantes! »
  • « Parce que je veux travailler et que je ne suis pas du genre à rester chez moi! »

Le problème avec ces réponses, c’est que tout est focalisé sur votre petite personne alors qu’il serait bien plus vendeur d’expliquer la valeur que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Après avoir discuté avec des centaines de chargés de recrutement, des directeurs de ressources humaines et des chefs d’entreprises, je peux vous affirmer que vous risquez gros si vous n’évoquez que vos intérêts personnels lorsqu’on vous demande quelles sont vos motivations. Pourquoi ? Parce que très clairement, ils n’en ont rien à cirer !chercheurs-d-emploi01

 Famille #2 — Les candidats tactiques

J’estime que 40 % des chercheurs d’emploi appartiennent à cette catégorie.

Ce sont des candidats qui ont compris qu’ils doivent se positionner comme des offreurs de compétences. Malheureusement, ils ne sont pas capables de se vendre efficacement. Pourquoi ? Parce qu’ils se perdent dans ce que j’appelle le labyrinthe des tactiques : dès qu’ils entendent un conseil, ils vont chercher à l’appliquer sans forcément comprendre l’intérêt et la logique de ce conseil.

Est-ce que ça vous parle ?

  • « Il faut que je me fasse un profil Viadeo et LinkedIn. »
  • « Il faut que je postule à 20 offres par jour. »
  • « Il faut que je m’imprime des cartes de visite. »
  • « Il faut que je mette ma photo à droite sur mon CV. »
  • « Il faut que j’utilise le plan VOUS-MOI-NOUS sur ma lettre de motivation. »
  • « Il faut que je prépare 200 questions avant mon entretien d’embauche. »

Les candidats tactiques finissent par perdre la tête, car ils entendent tout et son contraire. Un conseiller leur dit que leur CV est super, un autre leur dit qu’il est carrément nul (on est sans doute des millions à avoir vécu cette situation). Il est important d’utiliser des tactiques lorsque l’on cherche un emploi, mais il faut bien comprendre que ces tactiques doivent s’intégrer dans un contexte. C’est la parfaite transition pour parler des candidats d’élite.

 10 % des chercheurs d’emploi sont des candidats d’élite.

 Famille #3 — Les candidats stratégiques

J’estime que moins de 10 % des chercheurs d’emploi appartiennent à cette catégorie.

Ce type de chercheur d’emploi sait parfaitement utiliser les tactiques dans le bon contexte : la stratégie. Vous devez être capable de faire le tri des tactiques, parce qu’elles ne sont pas toutes adaptées à votre situation.

Si vous voulez trouver un emploi dans le domaine de la boulangerie, il n’est pas certain qu’avoir un profil Viadeo ou LinkedIn vous sera d’un grand secours.

Si vous préparez votre entretien en essayant d’apprendre par cœur des réponses types alors vous perdez votre temps… sauf si vous êtes en mesure de faire le lien entre les besoins de l’entreprise et les résultats que vous avez obtenus.

Par ailleurs, certaines tactiques ne valent rien, c’est le cas par exemple de l’astuce qui consiste imprimer son CV sur un papier épais pour se démarquer. Devinez quoi, si votre CV est mal foutu sur un papier fin, il le sera aussi sur un papier épais !

Mais avant d’établir une stratégie, vous devez commencer par vous connaitre. Quelles sont vos forces ? Quelles sont vos meilleures réalisations ? Quelles leçons avez-vous apprises de vos erreurs ? Si vous pouvez me répondre de façon précise en moins de 2 minutes, alors vous être probablement un candidat stratégique.

Le problème c’est que le candidat stratégique n’a pas une vue d’ensemble, ce qui nous amène à la 4e et dernière catégorie.

Famille #4 —  Les candidat systémiques

J’estime que moins de 1 % des chercheurs d’emploi appartiennent à cette catégorie.

Le système est plus intéressant que la stratégie, car il permet d’obtenir des résultats maximums avec un minimum d’efforts.

En fait, les efforts à fournir sont très importants dans la mise en place du système. Mais une fois qu’il est en place, ça roule tout seul. À notre niveau, un système est une combinaison de stratégies gagnantes. Le système vous fera gagner un temps fou.

Aujourd’hui si vous voulez boire un café, vous avez solution :

1/vous allez en Amazonie, cueillir le fruit sur le caféier, extraire la graine de café, et après de nombreuses opérations et plusieurs mois, vous aurez votre tasse de café.

2/vous achetez un système : la machine à café. Vous mettez la dosette, vous positionnez la tasse, vous appuyez sur un bouton et 12 secondes plus tard, le café est prêt.

Résultat maximum, effort minimum. En recherche d’emploi, c’est pareil.chercheurs-d-emploi03

Quand vous êtes à ce niveau, vous maitrisez toutes les étapes de votre recherche d’emploi. Grâce au système, vous avez une stratégie pour faire identifier vos meilleurs résultats, une stratégie pour développer votre réseau, une autre pour construire des candidatures efficaces, une autre pour faire une forte impression en entretien.

Il y a peu de chance que vous apparteniez à ce type de candidats aujourd’hui, mais vous pouvez vous y mettre dès maintenant. Parce que plus vous êtes en haut du triangle, et plus votre recherche d’emploi sera courte et efficace.chercheurs-d-emploi04

Si vous connaissez des personnes qui galèrent avec leur recherche d’emploi, partagez avec eux cet article, et dites-moi dans les commentaires quels sont les conseils que vous avez déjà entendu et qui sont restés sans effet, je lis tous les commentaires !

À vous de puncher !

Quels sont les conseils que l’on vous a déjà donnés et qui sont restés sans effets ?

Quels sont les éléments qui vous manquent pour devenir un candidat stratégique ou systémique ?



Comments
  1. Evancia   On   25 mars 2015 at 13 h 03 min

    Bonjour Uriel,

    Allez je vais partagez les quelques conseils qu’on m’a donné pour mes candidatures et entretiens.
    N°1:  » Tu sais moi, j’ai envoyé plus de 100 candidatures avant de trouver, tu devrais t’y mettre maintenant si tu veux trouver »
    ( au bout de 30 candidatures j’ai compris que j’étais trop flémarde pour ça)

    N°2:  » Mets toi à la place du recruteur, pense comme lui »
    N°3: »Bon tu sais un moment donné quand ça veut pas ça veut pas… »

    Je sais que je vais trouver. Merci pour votre aide.

    • Uriel Megnassan   On   25 mars 2015 at 13 h 46 min

      Bonjour Evancia,
      Effectivement, c’est le genre de conseils classiques qu’on retrouve un peu partout. Je suis comme vous, trop flemmard pour envoyer 100 candidatures qui ne sont pas efficacement construites. Avec seulement 5 candidatures bien ciblée, il est possible d’obtenir au moins 3 entretiens. L’espace membre regorge de ressources pour atteindre ce type d’objectif. Merci pour votre commentaire.

  2. Mina   On   2 décembre 2015 at 13 h 16 min

    Bonjour,

    1 CV en une page ou en 2 pages ??? J’ai entendu des avis contradictoires
    en 1 page ne peut pas résumer une carrière de 20 ans, en 2 pages c’est prétentieux et ça énerve les recruteurs!!!!
    Que faire ?
    D’après le guide, je me positionne dans le stratégique mais je n’arrive pas à entrer dans le systémique. (Comment chiffrer mes résultats ? c’est ma première difficulté pour entrer dans l’espace des candidats élite)
    Bien cordialement

  3. KOERBER Philippe   On   18 janvier 2018 at 19 h 24 min

    Analyse très pertinente de votre part Uriel. J’ai commencé à identifié ce que je faisais de correct et ce que je faisais de travers. Je ne pense pas être le candidat narcissique. j’ai évolué progressivement et Je dois me situer à mi chemin entre le tactique et le systémique en commençant à apprendre de mes échec de candidature. Au début de ma recherche je faisais beaucoup de candidatures. J’en fais très peu maintenant et je suis de plus en plus sélectif. Je ne postule que quand je remplis 90 % des critères demandés sachant qu’il y aura parmi les 100 200 voire plus qui postuleront toujours une dizaines qui rempliront 100 % des conditions demandées et aussi les conditions cachées (souvent illégales) qui ne figurent pas dans les annonces mais qui sont « bien réelles » (âge, sexe, ethnie etc). Merci pour le sérieux et la pertinence de vos propos qui sortent de la langue de bois..

    • Uriel Megnassan   On   20 janvier 2018 at 0 h 11 min

      Bonjour Philippe,
      Merci pour votre retour. Effectivement, moins vous parlez de vous, et plus vous parlez des problèmes du recruteur/employeur, plus vous devenez intéressant !
      Il est vrai que certaines conditions illégales peuvent poser problème, mais avec méthode, on peut les contourner!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *