Ce que vous devez ABSOLUMENT faire pour améliorer l’efficacité de vos candidatures

Written by on 28 octobre 2014

Dans cet article vous découvrirez comment j’ai mis à l’épreuve le plan “Vous-Moi-Nous” des lettres de motivation et pourquoi je vous recommande de ne plus y avoir recours.

Plus le temps passe, plus je découvre des sites Internet, des blogs, des forums qui donnent des quantités de conseils en matière de recherche d’emploi. Le problème c’est que dans la plupart des cas, ces conseils ne valent pas grand-chose.

logique de test candidature

Heureusement, il existe une logique pour valider ou invalider ces conseils. Malheureusement, très peu de candidats l’exploitent. Pourtant, cette technique est utilisée dans tous les secteurs d’activité : l’économie, le médical, la technologie, le marketing, la publicité et surtout la science. Les enfants utilisent ce procédé et certains parents ne s’en rendent même pas compte !

Dans cet article, je vais vous expliquer comment vous pouvez tirer parti de cette démarche pour améliorer sans cesse vos candidatures. Elle vous permettra de ne plus dire des choses du genre : « J’ai déjà envoyé cinquante CV, je ne trouve toujours pas de travail », « j’ai déjà passé des entretiens, mais on ne me rappelle jamais », etc.

Avec cette astuce, vous ne ferez plus deux fois les mêmes erreurs, ainsi vous pourrez systématiquement supprimer les éléments qui portent préjudice à votre recherche d’emploi.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous propose un exemple.

Si vous cherchez des conseils pour écrire de bonnes lettres de motivation, voici une petite sélection de recommandations que vous trouverez à coup sûr.

  • Ne faites pas plus d’une page ! (y a-t-il encore des gens qui ne savent pas ?)
  • Ne pas faire de fautes d’orthographe ou de grammaire (sans blague ?)
  • Avoir un style agréable à lire (comme de la poésie ?)
  • Utiliser le plan VOUS MOI NOUS (nostalgique ?)
  • La lettre de motivation doit être signée (vraiment ?)

Je ne vais pas tous les faire, mais il y a plusieurs gros problèmes avec ce type de conseils. Si je devais vous faire deviner en charade les cinq qui sont mentionnés dans le paragraphe précédent, voilà ce que je vous dirais.

Mon premier est une évidence
Mon deuxième est une grosse blague
Mon troisième est flou
Mon quatrième est obsolète
Mon cinquième est plus que douteux

Mon tout ne vous aidera certainement pas écrire une bonne lettre de motivation.

Les deux premiers enfoncent des portes déjà très largement ouvertes, ils n’apportent donc rien. Le troisième ne veut pas dire grand-chose. Mais intéressons-nous davantage aux quatrième et cinquième conseils.

C’est bien le genre de préconisations qui m’agacent. Pourquoi ? Simplement parce qu’elles n’ont pas été testées. Je conteste le plan Vous-Moi-Nous, car j’en ai découvert de bien plus efficaces. Et quant à la signature obligatoire de la lettre, inutile de stresser si vous avez oublié d’insérer votre griffe.

La clé pour faire le tri des bons conseils

Comment puis-je affirmer cela ? J’ai fait des tests et c’est ce qui fait toute la différence ! C’est grâce aux tests que les entreprises améliorent leurs produits. C’est grâce aux crashs-tests que les voitures nous offrent plus de sécurités qu’il y a dix ans ! C’est grâce au split-test que certains sites Internet améliorent la rentabilité de leurs pages Web !

De même, c’est grâce aux tests que vous allez pouvoir améliorer vos candidatures. Vous allez ainsi pouvoir valider et appliquer les bons conseils. Les mauvais conseils, réservez-les pour un objet qu’un certain Eugène-René Poubelle nous a laissé en héritage.

La méthode pour avoir une logique de test

Un conseil ne vaut rien s’il n’a pas été testé. Avant de valider ou dévalider un conseil, quel qu’il soit, vous devez adopter le schéma d’une expérience.

Une expérience est constituée des éléments suivants :

  • L’hypothèse
  • Le mode opératoire
  • L’analyse des résultats
  • La conclusion
  • L’application

Voyons en détail chacun de ces éléments au travers d’une expérience que j’ai réalisée pour déterminer la validité de 2 conseils.

L’hypothèse

Dans cette expérience, j’ai voulu vérifier si le plan Vous-Moi-Nous est vraiment le seul plan possible pour écrire votre lettre de motivation.

Pour que votre expérience soit valide, il est recommandé de ne tester qu’un seul paramètre. Si vous en testez plusieurs, vous ne serez pas toujours capable d’expliquer vos résultats. Il est malgré tout possible de tester plusieurs paramètres simultanément, mais il y a une condition et un risque non négligeable. J’y reviendrai un peu plus tard.

 

expérience candidature test

 

Le mode opératoire

Lorsque vous voulez éprouver une hypothèse, vous devez non seulement tester 1 paramètre (voire 2), mais également choisir la méthode qui vous permet de valider au mieux votre expérience.

Il est nécessaire de réaliser plusieurs tests pour supprimer le doute sur la présence d’une éventuelle coïncidence.

Comment faire pour tester l’indispensabilité du plan Vous-Moi-Nous ? On peut envisager deux façons différentes :

Méthode 1 :

En envoyant par exemple 4 lettres de motivation utilisant le plan Vous-Moi-Nous et 4 autres qui ne l’utilisent pas. Il suffit alors de regarder quel groupe a obtenu le plus de retours.

Méthode 2 :

Raisonnons à l’envers (j’adore ça !). Partons du principe que le plan Vous-Moi-Nous est indispensable pour écrire une bonne lettre de motivation. Autrement dit, quelle que soit la lettre que l’on envoie, si cette dernière n’utilise pas le plan Vous-Moi-Nous, il n’y a aucune chance qu’elle soit bien accueillie par l’entreprise qui la reçoit.

J’ai opté pour la deuxième méthode, car elle était plus simple à mettre en œuvre. Par ailleurs, la méthode 1 a un défaut. Pour que l’expérience soit fiable, il faudrait envoyer 4 lettres de motivation « Vous-Moi-Nous » et 4 autres utilisant un autre plan, tout ça, à la même entreprise. Autrement d’autres « inconnues » pourraient venir parasiter le résultat attendu !

J’ai donc envoyé 4 candidatures, chacune comportant un CV et une lettre de motivation utilisant un plan de mon invention à des années-lumière fameux Vous-Moi-Nous ! Petit détail qui a son importance, j’ai volontairement fourni des CV moins intéressants que les lettres de motivation…

L’analyse des résultats

Les 4 candidatures ont généré des appels de la part des employeurs potentiels. Non seulement j’ai été appelé, mais j’ai systématiquement obtenu des remarques très positives sur mes lettres de motivation : « C’est la première fois que je vois une lettre de motivation de ce genre, elle m’a vraiment donné envie d’en savoir plus sur vous » ou encore « C’est la première fois que je lis une lettre de motivation aussi courte et efficace ».

Je vous disais plus haut qu’il était possible de tester 2 paramètres selon certaines conditions. Durant cette expérience, j’ai testé un second paramètre : la signature de la lettre.

améliorer les performances des candidatures par le test

Les 4 lettres de motivation n’étaient pas signées. Cette démarche était à double tranchant. En effet, si je n’avais obtenu aucune réponse, je n’aurais pas pu savoir si c’était le plan ou la signature qui posait problème.

En vérité, je n’aurais pas pu tirer de vraies conclusions, mais puisque les résultats ont été concluants, j’ai pu tirer 2 conclusions. Tester 2 paramètres est risqué, c’est quitte ou double, tout ou rien.

La conclusion

Le plan Vous-Moi-Nous est obsolète et loin d’être le seul exploitable ! Il est temps d’apprendre à sortir des conventions surtout si elles n’ont pas bougé depuis 30 ans et affrontent un marché du recrutement en évolution permanente ! A mon sens, le conseil « utilisez le plan Vous-Moi-Nous » est à prendre avec des pincettes car si vous optez pour ce plan, vous faites comme la majorité des candidats : vous perdez une belle occasion de vous démarquer.

Le conseil « la lettre de motivation doit être signée » est bidon. Vous pouvez signer vos lettres, ça ne demande pas d’effort après tout. Mais vous ne serez ni sélectionné ni éliminé à cause de votre signature.

Certes, les recruteurs et employeurs accordent de l’importance à la forme, mais le fond est encore plus important. C’est pour cette raison que vous pouvez utiliser d’autres plans pour votre lettre de motivation. En fin de compte, si le contenu est bon, peu importe le plan que vous utilisez dans votre lettre.

L’application dans votre recherche d’emploi

Vous avez fait vos tests, vous avez donc prouvé « scientifiquement » la valeur d’un conseil. Appliquez-le en conséquence pour la quête de votre prochain job !

Absolument tout est testable, et ce, à tous les niveaux de votre recherche d’emploi. J’ajouterais qu’il n’y a pas que le CV, la lettre de motivation et l’entretien d’embauche qui offrent des possibilités de tests.

Voici ce que vous pouvez tester :

  • Votre méthode de recherche d’emploi
  • Votre présentation sur Viadeo ou LinkedIn
  • L’évolution des visites de votre profil en fonction des mots-clés utilisés, de vos groupes ou Hubs
  • Les approches pour intégrer une personne dans votre réseau
  • Les "répliques" à utiliser pour obtenir des recommandations
  • Les "répliques" à utiliser pour obtenir un RDV avec des personnes clé de votre réseau
  • La façon dont vous racontez vos expériences en entretien
  • La façon dont vous vous présentez

Vous n’êtes limité que par votre imagination ! Tous ces tests vous conduiront comme ils m’ont conduit à créer des candidatures hyper-qualifiées, à créer un CV ou une lettre de motivation hors-normes, ou encore à prendre un café avec la personne qui vous fera passer l’entretien d’embauche ! Imaginez ce que cela peut changer pour vous !

Lorsque vous voyez un conseil, avant de l’appliquer, mettez-le à l’épreuve ou demandez aux auteurs des explications sur les tests qu’ils ont mis en place. Vous constaterez souvent qu’ils sont incapables de vous répondre puisqu’ils n’ont qu’assez rarement testé leurs propres conseils. Il y a souvent un écart énorme entre les « on-dit » et la réalité.

Votre plan d’action

Étape 1 : Choisissez un paramètre à tester.

Vous avez toujours fait vos CV de la même manière ? Essayez autrement ! Vous avez toujours utilisé le plan Vous-Moi-Nous ? Essayez autrement ! Vous dites toujours que vous êtes dynamique, motivé et perfectionniste ? Vendez-vous autrement ! Testez et vous verrez !

Étape 2 : Établissez les conditions de votre expérience

Attention ! Le résultat de votre test doit absolument pouvoir être obtenu rapidement. Ne cherchez pas à tester des éléments dont les résultats mettront des mois avant d’apparaître !

Étape 3 : Validez ou dévalidez les conseils que l’on vous soumet

Lorsque vous avez les résultats de vos expériences, vous avez testé par vous-même la valeur d’un conseil. S’il est bon, continuez, mais essayez de l’améliorer. S’il est mauvais, débarrassez-vous-en !

A vous de puncher !

Quel regard avez-vous face à tous ces conseils prodigués à tort et à travers pour votre recherche d’emploi ? Y a-t-il des conseils qui se sont révélés inutiles parmi ceux que l’on vous a donnés ?

Quels sont les conseils qui ont bien marché pour vous ? Avez-vous déjà réalisé des tests ? Si oui qu’en avez-vous tiré ?



Comments
  1. Ange Michaël   On   17 octobre 2017 at 14 h 06 min

    Bonjour Uriel,

    Pourriez-vous me donner un peu plus de détails sur la lettre-test que tu as envoyé svp ?
    En ce qui concerne la structure, ou le message à transmettre…

    Merci d’avance,

    Cordialement,

    Ange Michaël

Leave a Reply to Ange Michaël

Your email address will not be published. Required fields are marked *