Les 6 piliers pour préparer des candidatures percutantes et efficaces (partie 2)

Written by on 19 novembre 2014

La dernière fois nous avons vu quels étaient les 3 premiers piliers à considérer pour fournir des candidatures qualifiées. Aujourd’hui, je vais non seulement vous présenter les 3 suivants, mais également vous révéler qu’il existe un 7e pilier. Ce dernier vous permettra de passer d’une bonne à une excellente candidature.

Mais auparavant, poursuivons avec le 4e pilier !

excellente_candidature

Pilier #4 : Comment ?

Les choses se corsent, mais sont loin d’être insurmontables ! Vous devez expliquer de quelle façon vous avez surmonté les difficultés, freins et obstacles liés à votre poste.

Exemple : votre entreprise n’était pas assez visible sur Internet, alors vous avez fait appel à des spécialistes du référencement. Ainsi, après un certain temps, votre société a acquis une vraie présence en ligne.

Cela revient à expliquer quelles sont les actions que vous avez mises en œuvre.

En résumé, ce pilier va vous aider à vous rendre compte que vous êtes une solution capable de résoudre des problèmes.

Pilier #5 : Où ?

Comme pour le « quand », ne vous contentez pas de dire pour quelle entreprise vous avez travaillé. Indiquez son contexte : sa position par rapport aux concurrents, sa présence (régionale, nationale ou internationale), le nombre d’employés, ses chiffres clés, ses plus gros clients, etc.

En résumé, ce pilier va vous aider à mettre en valeur l’importance des entreprises qui vous ont engagé.

 Pilier #6 : Qui ?

À part vous, qui étaient les autres intervenants ? Qui étaient vos collègues, partenaires et clients ? À quel niveau êtes-vous intervenu ? Combien de personnes avez-vous encadrées ? Quelle était votre place dans l’organigramme ? Deviez-vous analyser des éléments, déléguer ou sous-traiter des tâches ? Aviez-vous une position de décideur ?

En résumé, ce pilier va vous aider à révéler vos capacités à interagir avec d’autres personnes.

Comment exploiter les 6 piliers dans une candidature ?

bonne_candidature_chiffree

Après avoir fait ce simple exercice (qui nécessite un peu de temps et de réflexion), vous serez en mesure de mieux déterminer votre valeur. La conséquence la plus intéressante, c’est que vous saurez mieux vous vendre.

Cet exercice s’applique à n’importe qui ! En plus, il vous donne un avantage sur vos concurrents : vous aurez conscience de vos forces et de vos limites. Vous pourrez ainsi sélectionner les meilleurs arguments pour vos candidatures.

En boxe, il est important d’avoir conscience de ses capacités. En fonction d’elles, vous allez pouvoir adapter votre stratégie lors des confrontations. Si vous êtes très endurant, vous savez que plus le combat dure, plus vous aurez l’avantage. Si vous n’êtes pas endurant, vous aurez plutôt intérêt à faire en sorte que le match ne s’éternise pas. En recherche d’emploi, c’est pareil, en fonction de vos capacités, vous saurez mieux argumenter vos candidatures.

D’une façon générale, les 6 serviteurs de Rudyard Kipling sont universels. Les journalistes écrivent leurs articles en répondant à ces 6 mêmes questions ! Les histoires que vous racontez à vos enfants ne font pas exception. La preuve :

Quoi ? L’histoire d’un ogre pas très sympa, mais touchant. Qui ? Shrek, Fiona, le roi, la reine et toute la clique. Où ? À « Fort Fort Lointain ». Quand ? Il y a fort fort longtemps ! Pourquoi Shrek est-il spécial et comment va-t-il surmonter les obstacles ? Regardez le film si ça vous chante ! : D

Quand on y pense, c’est finalement assez simple. Les 6 piliers vont vous aider à raconter une histoire, celle de votre parcours professionnel. À vous de définir le contexte et les rebondissements qui seront les temps forts de votre histoire et donc de vos candidatures.

Cependant, je vous l’annonçais plus haut, il existe un 7e pilier que peu de gens utilisent dans leur candidature. Les entreprises utilisent systématiquement ce pilier dans leur marketing !

Pilier #7, l’ingrédient secret… combien ?

booster_candidature_chiffre

Vous seriez choqué de savoir à quel point quelques chiffres bien placés peuvent faire la différence sur le CV. En effet, lorsque vous êtes en mesure de quantifier vos actions et résultats, vous commencez à utiliser un langage que les recruteurs apprécient tout particulièrement : le parler concret.

En effet, vos informations seront plus crédibles et permettront au recruteur vous jauger tout en évaluant votre profil sur des données concrètes.

Le candidat amateur dira :
Je suis chargé de communication interne, je sais animer les réunions.

Le candidat d’élite dira :
Je suis chargé de communication, j’ai déjà animé une trentaine de réunions avec une moyenne de 28 participants.

Le simple fait d’être capable de chiffrer ses actions permet au recruteur d’estimer vos compétences. En outre, comme très peu de candidats prennent le temps de quantifier leurs actions et résultats, c’est également un très bon moyen de vous démarquer.

Comment chiffrer ses actions ? Dans l’article « Une tactique redoutable volée aux plus grandes entreprises pour muscler vos candidatures », je vous explique la démarche étape par étape. Cette seule action va décupler l’efficacité de vos candidatures et vous permettre d’obtenir plus d’entretien !

Votre plan d’action !

Étape 1 : Prenez une feuille et un stylo puis...

À partir de votre dernière expérience professionnelle (ou celle qui est en cours), aidez-vous des 6 piliers pour faire ressortir un maximum d’informations.

Sur une feuille, tracez un tableau à 6 colonnes :

  • Quoi : vos missions et résultats
  • Quand : dates et évènements marquants
  • Pourquoi : les difficultés rencontrées
  • Comment : les actions que vous avez mises en place pour surmonter les difficultés.
  • Où : l’entreprise et sa situation.
  • Qui : les différents acteurs avec lesquels vous avez interagi (clients, responsables, collaborateurs, partenaires, fournisseurs, etc.).

Remplissez votre tableau du mieux que vous le pouvez. Pensez à exploiter le 7e pilier en chiffrant tout ce qui est chiffrable !

Étape 2 : Soulignez les informations les plus vendeuses

Grâce à cet exercice, les personnes que j’accompagne se rendent compte qu’elles ont obtenu des résultats intéressants auxquels elles ne pensent jamais lorsqu’elles doivent postuler.

Je peux vous citer l’exemple d’Élodie, une jeune diplômée qui s’est rendu compte qu’une initiative personnelle a permis à son ancien employeur d’économiser 40 000 € en procédure judiciaire ! Quant à Céline, en tant que serveuse, elle a permis de résorber un trou de 12 000 € dans la caisse du restaurant qui l’employait !

Étape 3 : Exploitez les informations soulignées dans vos prochains CV et lettres de motivation !

Mettez aux oubliettes l’éternelle formule « Dynamique et motivé, je saurai répondre à vos attentes ». Vous avez fait un travail préliminaire qui vous a permis d’argumenter vos compétences. Il est temps d’en profiter.

À vous de puncher !

Quels sont vos plus grands freins pour réaliser une candidature efficace ? Est-ce que les 6 piliers peuvent supprimer ces blocages ? Comment utiliseriez-vous le 7e pilier pour des expériences professionnelles vieilles de plus de 5 ans?



Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *