Tombez-vous dans ces 3 pièges qui vous condamnent à rater vos objectifs ?

Written by on 28 janvier 2015

Lorsque l’on passe d’une année à l’autre, nombreux sont ceux qui prennent des résolutions, rares sont ceux qui parviennent à les tenir.

En 2008, un éminent professeur de psychologie, Richard Wiseman, a mené une étude montrant que 78% des gens qui prennent des résolutions ne les tiennent pas. J’ai trouvé un homme qui a eu une idée plutôt originale pour tenir ses objectifs… en effet, afin de rester productif, un certain Manesh Sethi a payé une jeune femme 8$ de l’heure pour lui donner… une claque à chaque fois qu’il allait sur Facebook au lieu de travailler: résultat, sa productivité est passée de 38 à 98% ! Sans en arriver là, je vous souhaite d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

Mais à votre avis, quel est le plus grand responsable du fait que nous n’atteignons que rarement nos objectifs, qu’il s’agisse de nouvelles résolutions, de décrocher  le job de ses rêves ou d’atteindre un certain niveau de chiffre d’affaires?

C’est exactement ce dont je vais vous parler dans les lignes qui suivent.

Peu importe votre objectif, qu’il soit d’ordre personnel ou professionnel, vous courrez droit au mur si vous n’ajoutez pas 4 ingrédients clés.

Dans mon métier de consultant Carrière et Marketing, je suis amené à définir des objectifs tous les jours, que ce soit pour moi ou pour mes clients. Ceci peut vous paraitre étrange, mais définir un objectif ET l’atteindre constitue une réelle compétence. Avant de vous montrer comment vous pouvez littéralement vous forcer à atteindre vos objectifs, je vais tout d’abord vous montrer les 3 pièges dans lesquels tombent presque tous ceux qui se fixent des objectifs.

Piège #1 : définir un objectif flou

objectif_cible_atteinte2_600

Récemment, j’ai demandé aux lecteurs du blog « quelles sont vos résolutions pour la nouvelle année ? »

Je réalise à quel point nous avons tous les mêmes objectifs. Cependant, force est de constater que nous ne sommes pas naturellement doués pour bien les fixer.

Voici un petit florilège des réponses que j’ai obtenues.

  • « Je veux avoir plus de clients »
  • « Je veux trouver le job de mes rêves »
  • « Je veux arrêter de fumer »
  • « Je veux perdre du poids »
  • « Je m’engage à faire plus de sport »
  • « Je veux développer mon activité freelance pour pouvoir en vivre sereinement»
  • « Je veux passer plus de temps avec mes enfants »
  • « Je veux accorder plus d’attention à l’homme/la femme de ma vie »
  • « Je veux lire plus souvent la Bible/le Coran »
  • « Je veux voyager »
  • « Je veux mettre plus d’argent de côté »

Il est probable que vous soyez concerné par au moins l’une de ces affirmations. Mais il y a un problème. Même si l’objectif est louable, si vous n’allez pas plus loin dans votre démarche, vous referez certainement la même résolution l’an prochain en ayant en plus la culpabilité d’avoir (encore) échoué…

En effets, ces résolutions sont en fait des objectifs flous !

Si vous voulez maigrir, combien de kilos voulez-vous perdre ? En combien de temps ?

Si vous voulez passer plus de temps avec vos enfants, combien de temps devez-vous consacrer à vos enfants pour passer plus de temps avec eux qu’auparavant ?

Si vous voulez voyager, où voulez-vous aller ? Avec quel budget ? Combien de temps ?

Pour être précis, vos objectifs doivent TOUJOURS être chiffrés :

  • « Je veux trouver 3 clients qui me rapportent 1000 € de CA mensuel »
  • « Je veux décrocher un emploi d’auditeur financier dans une entreprise de moins de 20 personnes »
  • « Je veux arrêter de fumer d’ici 6 mois »
  • « Je veux perdre 12 kilos en 12 mois »
  • « Je veux faire 2h de sports par semaine »
  • « Je veux atteindre un chiffre d’affaires de 75 000 € »
  • « Je veux passer 1h avec chacun de mes enfants toutes les semaines, nous ferons l’activité de leur choix »
  • « Je veux offrir 1 bouquet de fleurs à ma femme tous les mois »
  • « Je veux lire 5 chapitres de la Bible/du Coran tous les jours »
  • « Je veux partir 7 jours en Thaïlande pour un budget de 1500 € »
  • « Je veux économiser 4000 € d’ici 1 an »

Une fois que vous avez chiffré vos objectifs, vous venez d’obtenir vos critères de réussite.

En effet, lorsque votre objectif est flou (pas chiffré) vous ne pouvez mesurer ni l’échec ni le succès de vos actions. En outre, vous devenez incapable d’éviter le second écueil…

Piège #2 : ne pas décomposer votre projet

decomposer_projet_solution

Imaginons que votre objectif est de perdre 12 kilos en 12 mois. 12 kilos, c’est énorme, et cela peut paraitre trop ambitieux. En réalité, vous pouvez décomposer ce processus en étapes intermédiaires.

Pour perdre 12 Kilos en 1 an, vous pouvez envisager de perdre 1 kilo par mois. Avec cette logique, vous êtes en mesure d’évaluer votre progression.

En effet, dans cette logique, si vous êtes à -4 kilos au mois de mars, vous savez que vous êtes en avance. Au contraire, si vous avez « seulement » perdu 4kilos au mois de mai, vous savez que vous avez du retard et vous devez alors modifier l’un des paramètres de votre régime : votre alimentation, votre activité sportive ou la durée de votre sommeil.

Qu’il s’agisse de trouver le job de vos rêves, d’augmenter votre chiffre d’affaires ou tout simplement de passer plus de temps avec vos enfants, chaque objectif peut être décomposé en étapes intermédiaires.

Cependant, décomposer votre projet en étape intermédiaire n’est pas suffisant. Il vous faut encore éviter le dernier écueil.

 

Piège #3 : l’absence d’un plan d’action

stragie_plan_action

Vous avez chiffré votre objectif et vous l’avez décomposé en étape intermédiaire. Super. Maintenant, il vous faut un plan d’action pour chaque étape.

Lorsque j’accompagne des freelances ou des chercheurs d’emploi, je les aide à créer ce que j’appelle une « feuille de route stratégique » qui va les forcer à rationaliser leurs objectifs particulièrement si ces derniers sont ambitieux. De cette manière, ils savent exactement quoi faire et quelle décision prendre en fonction de leur progression.

Quel que soit votre objectif, vous devrez très certainement faire face à une grosse quantité de sources d’informations : livres, blog, forum, votre famille, vos amis, vos pairs, etc.

Il existe 1001 façons de convaincre des clients, d’améliorer son CV, de faire plaisir à l’homme ou la femme de sa vie. Il peut être très intimidant de voir un tel flot d’informations. Or l’intimidation conduit souvent à l’absence d’action.

Pour mettre un terme à ce cercle vicieux, j’ai décidé de « tester » les tactiques qui me paraissaient les plus pertinentes ET les plus rapides à mettre en place. En effet, si vous pouvez tester très rapidement vos actions, vous serez en mesure de les adopter si elles s’avèrent payantes ou au contraire de les éliminer si elles se révèlent inutiles.

Le meilleur moment pour tester différentes approches est le début. C’est au début que vous pouvez vous permettre de tâtonner avant de passer à la vitesse supérieure. Par la suite, vous saurez quelles sont les approches les plus efficaces.

C’est un peu comme lorsque vous faites un gâteau pour la première fois, en général vous essayez de respecter la recette. Mais avec le temps et l’expérience, vous ajouterez à la recette votre touche personnelle et modifierez le dosage selon vos gouts.

Il est possible de raisonner ainsi lorsque vous voulez trouver un emploi, décrocher des contrats clients, ou tout simplement renforcer les relations avec vos proches.

Le petit plus qui fera la différence

Vous avez fixé des objectifs concrets, chiffrés et mesurables ? Bravo, pensez à vous envoyer un mail pour vous dire à quel point vous êtes top :). Mais il manque encore une pierre à l’édifice. En effet, vous devez également prévoir un moyen de non seulement rester motivé, mais également  de vous « forcer » à atteindre (si ce n’est dépasser) vos objectifs.

Il y a une astuce simple et puissante que j’ai découverte au travers d’une vidéo d’Alexis Santin fondateur du blog nouvelhomme.fr. Il y explique ce qu’il appelle la technique du « couteau sous la gorge ». Cela consiste à envoyer un chèque d’une somme conséquente à l’un de vos amis. Ce dernier a pour mission de l’encaisser si vous n’atteignez pas vos objectifs à une date T.

Il y a quelques années, j’avais envie (et besoin) de perdre 10kg. J’avais alors décidé de me débarrasser de mon surplus pondéral dans un délai de 3 mois. Et le principe du couteau sous la gorge a été une vraie source de motivation.

J’avais en effet réuni 5 de mes amis pour leur annoncer que je m’engageais à leur donner chacun 100€ au 31 mai si je ne parvenais pas à perdre mes 10 kilos « gagnés » en même temps que la seconde grossesse de mon épouse. Inutile de vous dire qu’à l’époque, il était HORS de QUESTION de perdre cette somme au profit de mon coup de fourchette, d’autant plus qu’à l’époque, 500€ représentait une sacrée somme pour moi ! Sans compter qu’il m’aurait fallu expliquer à madame pourquoi j’aurais fait cadeau de 500€ à 5 de mes amis qui pour la majorité n’en avait pas besoin ! Du coup, lorsque j’avais envie de faire un petit écart ou de sauter une séance d’entrainement, je me rappelais alors que je risquais de devoir me séparer de 500€ si je ne m’impliquais pas sérieusement.

Dans ce contexte-là, même les spécialités cambodgiennes de ma belle-mère ne rivalisaient pas avec les 500€ que je risquais de perdre ! Résultat, 3 mois plus tard, la balance indiquait -12kg, et mes amis ont dû faire des heures sup chez leur patron pour gagner leur 100€ par eux-mêmes.

Que vous décidiez d’envoyer un chèque à l’association que vous détestez le plus en cas d’échec, ou que comme Manesh Sethi, vous engagiez quelqu’un pour vous donner quelques baffes si vous vous éloignez de vos objectifs, le principe est de vous mettre d’une façon ou d’une autre le couteau sous la gorge qui remplira parfaitement son rôle de « coup de pied au derrière ».

Bien entendu, rien ne vous oblige à vous mettre le couteau sous la gorge avec de l’argent. Vous pouvez  tout simplement prendre un engagement auprès de vos amis : si vous avez un minimum de fierté, vous ferez tout pour tenir vos engagements car vous n’apprécierez pas de passer pour un beau-parleur.

Lorsque vous prenez un engagement, il est toujours bon d’avoir des alliés dont la mission est de vérifier que vous êtes toujours en route vers vos objectifs (quitte à vous rappeler vos engagements et échéances si nécessaire).

 

Votre plan d’action

Pour atteindre vos objectifs, il vous faut l’ingrédient secret : la stratégie. Afin de la rendre efficace et pertinente au regard des objectifs que vous vous êtes fixés, il vous suffit de :

  • Chiffrer votre objectif de façon à le rendre concret
  • Définir les étapes intermédiaires
  • Mettre en place un plan d’action pour vos étapes
  • Mettez-vous le couteau sous la gorge

À vous de puncher

Sans stratégie, un objectif est condamné à demeurer abstrait. Je ne dirais pas que je me fiche de vos objectifs, mais ce qui m’intéresse surtout, c’est qu’allez-vous faire pour les atteindre ? Comment allez-vous vous mettre le couteau sous la gorge pour atteindre ou dépasser vos objectifs ? Je suis curieux de savoir !



Comments
  1. Chris   On   17 mars 2015 at 17 h 34 min

    Salut Uriel,
    Comme d’habitude, un plaisir de te lire! Je dois avouer que l’absence de plan clair et précis comme celui que tu préconises a probablement causé en partie la perte de feu mon blog Enquete de job.
    Sans vouloir me relancer dans une telle aventure, je vais bien prendre note de tout ça pour mes projets actuels, à savoir faire avancer les travaux dans la maison que j’ai fait construire, rembourser une partie de mon crédit qui grève mon pouvoir d’achat de manière anticipee, et effectivement passer plus de temps en famille…
    Merci! Et a bientot..
    Chris

    • Uriel Megnassan   On   25 mars 2015 at 13 h 56 min

      Hello Chris,
      Merci pour ton commentaire! Oui un plan chiffré permet de mieux atteindre un objectif, mieux évaluer les résultats et mieux anticiper les imprévus. Et cela vaut dans tous les domaines, business, professionnel, familial, couple, social, politique, etc. À mon sens, le domaine le plus important est la carrière parce que ce domaine va avoir le plus gros impact sur la vie personnelle 🙂

      Bonne continuation !
      Uriel

Leave a Reply to Uriel Megnassan

Your email address will not be published. Required fields are marked *